Ideas Box en France : retours sur la journée d’étude du 31 mars 2016

idb journée france

Le 31 mars dernier, BSF et ses partenaires ont réuni plus d’une centaine de bibliothécaires, responsables de collectivités et membres d'associations pour faire le bilan des expérimentations autour de l'Ideas Box en France.

Déjà un an d’expérimentations autour de l’Ideas Box en France ! Pour Bibliothèques Sans Frontières et ses partenaires, c’est l’heure d’un premier bilan. En collaboration avec le Ministère de la Culture et de la Communication et les bibliothèques de la Ville de Paris, BSF a donc réuni plus d’une centaine de bibliothécaires, responsables de collectivités et membres d'associations pour une journée à la Médiathèque Françoise Sagan à Paris le 31 mars dernier.

Des pans entiers de la population sont éloignés de la culture en France. Les premiers exclus sont les populations en situation de grande précarité. A ces publics en difficulté s’ajoutent les populations qui résident dans des zones non couvertes par l’offre culturelle. Pour aller à la rencontre de ces publics divers, l’Ideas Box a été déployée sur de nombreux terrains au cours de l’année écoulée : jardins publics, bibliothèques, quartiers populaires, maisons de quartier, centres d’hébergement d’urgence, etc. Pour Bruno Dartiguenave, conseiller de la DRAC de Bretagne pour les archives, le patrimoine écrit, le livre et la lecture, « l’Ideas Box est propice à s’installer sur de multiples territoires car elle est souple et itinérante ».

La journée du 31 mars a été l’occasion d’évaluer la pertinence du dispositif Ideas Box en France. L’Ideas Box permet-elle d’aller à la rencontre des publics empêchés ? Peut-elle être un outil de préfiguration des services publics de demain ? Comment ce dispositif s’insère-t-il dans les missions des bibliothèques et permet-il de créer du lien avec les acteurs du territoire ? Quels premiers impacts sur la profession et sur les territoires peut-on mettre en lumière ? Quelles limites et recommandations ?

Pour répondre à ces questions, les acteurs ayant participé à la phase d’expérimentation ont partagé leurs différentes expériences, devant un public attentif et intéressé. Bénédicte Frocaut, Directrice du réseau de lecture publique de Calais a ainsi pu faire part de son expérience locale de l’expérimentation de l’Ideas Box : « Lors de nos déploiements hors les murs, je ressens une grande envie des usagers et la Box est perçue comme un véritable vecteur de lien social […] L’installation de l’Ideas Box à Calais a eu un impact sur toute la municipalité, qu’il s’agisse des élus ou des services ».

mcp pascal sanz

Pascal Sanz, ancien directeur de département au sein de la BNF et vice-président du CFIBD, a présenté les conclusions de son évaluation des premiers déploiements de l’Ideas Box en France, de mai à décembre 2015. L’évaluation met en lumière la pertinence du dispositif pour réaffirmer le rôle central des bibliothèques dans l’accès à la culture, pour la création d’espaces de convergence entre les différents acteurs d’un territoire et pour remettre les médiathèques au cœur des évènements de leur zone d’implémentation. L'évaluation complète est accessible ici.

Fabien Plazannet, chef du département des bibliothèques du Ministère de la Culture, a précisé que l’innovation passait forcément par une connaissance précise du terrain et que « le défi était de taille puisque l’accès à la culture même en ville était loin d’être largement acquis ».

 

En parallèle de la conférence en plénière, l’Ideas Box était déployée toute la matinée dans le hall d’entrée de la Médiathèque. Afin d’illustrer l’étendue des possibilités de l’Ideas Box, plusieurs espaces ont été récréés, à l’instar d’un coin lecture et d’un labo numérique avec tablettes, caméscopes et liseuses. Les participants à la journée d’études ont pu discuter avec l’équipe de BSF sur place, en charge des projets Ideas Box au quotidien.

L’après-midi a été consacrée à la tenue de quatre ateliers participatifs et innovants pour réfléchir aux rôles et fonctions de la bibliothèque au cœur de la ville, en zone rurale, au sein de quartiers dits « politique de la ville », ou encore à proximité des publics en situation de précarité.

Pendant deux heures, les participants ont découvert une méthodologie inspirée du « design thinking ». Ce processus a pour objectif la résolution créative de problèmes identifiés par les participants eux-mêmes et ancrés dans leur quotidien professionnel.

26435080971 a901bf3603 o

Les participants découvrent l'Ideas Box déployée dans l'accueil de la médiathèque.

Plusieurs projets ont ainsi été imaginés et conceptualisés par les groupes pour tenter de répondre aux problématiques de leurs territoires et de leurs publics. A l’issue de ce temps d’échange et de travail, quatre projets (un par équipe) ont été présentés en plénière par un porte-parole. De l’idée d’un « Trip Open Bar », un bar à vélo qui « distille le fun et la culture pour tous les assoiffés qui s’ignorent » au « J’aime ma Bib ! », un projet pour conquérir de nouveaux publics au sein des bibliothèques, les participants ont eu une imagination débordante ! De belles idées ont été mises en avant, témoignant de la capacité des bibliothèques à se réinventer.

Revisitez la journée en vidéos sur notre plateforme Youtube.

Vous pouvez également télécharger l'évaluation Ideas Box de Pascal Sanzici.